Une tendance chez les séniors, vivre mieux en héritant d’eux-mêmes.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les séniors ne sont pas épargnés par la crise, une étude réalisée le 1er avril 2009 par SENIOR STRATEGIC (experts du marché des séniors) indique que 66% des plus de 55 ans rencontrent des difficultés pour payer l’alimentaire, le chauffage, ou la santé.

Paradoxe quand on sait que 80 % de cette tranche d’âge possède un bien immobilier, fruit du travail d’une vie.

Mais voilà, un bien immobilier n’est pas une liquidité, et surtout les séniors veulent, et c’est légitime, continuer à vivre chez eux le plus longtemps possible, malgré des retraites qui évoluent moins vite que le coût de la vie, des frais médicaux qui augmentent, et des besoins d’assistance à domicile liés à l’allongement de la durée de la vie.

Dans le contexte actuel Il n’est pas immoral d’hériter de soi-même pour mieux vivre, rester chez soi en aménageant sa maison ou son appartement, ou tout simplement finir correctement les fins de mois.

C’est pour cela que le viager (probablement la plus ancienne forme de vente immobilière, déjà connue des romains) est une réponse moderne, un lien intergénérationnel, permettant à des personnes âgées de vivre dignement en restant chez elles.

Et les héritiers dans tout cela ?  Les personnes qui ont des parents âgés de 75 ans et plus, on souvent eux-mêmes entre 50 et 64 ans, les BOOMERS, ils sont en retraites ou le seront prochainement. Ils doivent faire face à une diminution de leurs revenus dû à la retraite, aider les enfants matériellement et faire face à des dépenses importantes ( maintien à domicile, maison de repos, maladies lourdes comme Alzheimer, appareillage auditif) pour que leurs parents aient une fin de vie agréable. Bien souvent se sont eux qui contactent un spécialiste du viager pour trouver une solution financière.

Bien loin des idées reçues et de la caricature habituelle, le viager est aujourd’hui une véritable solution pour que les personnes âgées puissent profiter de leur patrimoine pour vivre mieux. Il  est en augmentation constante de 20 à 25 % par an en France. 

A propos de notre cabinet d’étude viagère.

Je suis la représentante pour les Pays de la Loire et la Bretagne, de notre cabinet spécialisé dans le viager depuis 1977. Notre volonté est de créer une charte de déontologie, apporter des solutions aux personnes, fournir des informations d’ordre matériel, afin que le viager soit intelligent, utile, et équitable.  

 

CONTACT :

Olinda LONGUEPEE, spécialiste en viager en Bretagne et Pays de la Loire

Téléphone : 02 40 21 32 81  Portable : 06 50 49 52 00  Email : longuepee.olinda@orange.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »